Histoire des quartiers de Saint Estève et de la Corne d’Or Pendant l‘Antiquité, la rade de Villefranche a été fréquentée par des marins phéniciens, grecs et romains, qui se mettaient non  seulement à l’abri des intempéries mais qui venaient également recueillir de l’eau douce jaillissant de plusieurs sources à flanc de  coteaux et proches de la mer. Toutefois les hauteurs calcaires qui entourent la rade étaient arides et sauvages.   Les habitants du premier hameau soumis pendant le Moyen âge aux attaques des barbaresques, s’installèrent pour se protéger sur  les hauteurs et fondèrent le village de Montolivo. En 1295, le comte de Provence Charles II d’Anjou comprenant l’importance  stratégique de ce site situé aux frontières de ses terres, encouragea les habitants de Montolivo à descendre près de la rade. Pour se  faire, il les dispensa de taxe en créant  une ville franche. En 1388, après la reddition du comté de Nice au duc de Savoie,  Villefranche et sa rade deviennent  le seul débouché maritime de ce nouvel Etat. On y crée un port et pour le défendre le duc  Emmanuel-Philibert fait bâtir une citadelle, en 1554, proche du village fortifié, et un fort sur la colline du Mt Alban.   Lire la suite de l’article écrit par Jean Pierre Jardel dans le fichier PDF (cliquer ici)  De la Darse au col de Villefranche en 1905 Un peu d’histoire ... De la Darse au col de Villefranche en 2010 Création HL pour le CDACOSE